12400940_1670427196561515_8000500715638404119_n

 

Serilettre est une petite entreprise situé à Poilly Lez Gien qui effectue de la publicité sur de grands supports tels que des banderoles, véhicules, enseignes, et signalétiques. Mr DAGBERT est un autodidacte, il s'est formé sur le tas pour ensuite reprendre l'entreprise seul qui appartenait à son père.

De part sa disponibilité et son amabilité, il a accepté ma proposition de stage découverte dans son entreprise. J'ai donc effectué mon stage du 13 novembre au 17 novembre 2017 en tant que sérigraphe. 

 

Les tâches effectuées 

 

Dès mon arrivé le lundi j'ai executé les tâches demandées comme l'échenillage qui consiste a enlever le fond des lettres qui sont imprimées au laser. Une fois l'échenillage terminée, on pose du papier transfert (de préférence transparent) sur les lettres puis on maroufle pour que les lettres reste collées sur le papier transfert. Pour finir on prend le papier transfert avec les lettres collées dessus pour le poser soit sur une banderole, un véhicule ou un autre support.

Voici le résulat sur un véhicule :

24172536_500621943653449_422438068_n

 

 

J'ai travaillé sur le logiciel FlexiSign qui s'utilise principalement pour la vectorisation mais j'y ai effectuée un traitement de texte pour DEROMEDI, c'est un panneau à mettre obligatoirement à l'entrée de la carrière. 

Voici le texte collé sur un panneau :

24172584_500305177018459_1430346885_n

 

 

J'ai également apporté mon aide pour redimentionner une image sur le logiciel Flexisign sans la déformer car il faut eviter d'imprimer des images déformées ou de mauvaises qualités.

 

Observation

 

J'ai pu observer :

- La DAO (Découpe Assistée par Ordinateur) qui sert à découper les lettres au laser.

- La lamination qui sert à plastifier une image pour la protéger et la coller sur une véhicule ou autre support

- L'impression à chaud (qui est une demande plus rare) sur du textile avec une presse à chaud. on chauffe d'abord le textile, on pose les lettres découpées au laser et echenillées sur le textile puis on presse, les lettres reste collées sur le textile.

- La pose d'oeillets galvanisé (pour eviter la rouille) sur banderole.

- La pose d'une banderole dans un roll up que l'on peut voir ci dessous :

24201141_500305163685127_1788535043_o

J'ai pu découvrir 3 nouveaux logiciels : Flexisign (pour la découpe vectorielle / découpe au laser) Photoprint (même style que Photoshop) et ONYX (pour imprimer de grands supports)

Ma semaine de stage était plus axée sur de l'observation que de la pratique mais j'ai pu apprendre de nouvelles choses.

 

Découvertes de mes observations

 

J'ai découvert que le métier de Sérigraphe est un métier varié, il y a toujours quelque chose à faire, il n'y a pas d'attente. Il y a beaucoup de demandes clients il faut donc être organisé pour ne pas se perdre. Les clients sont des entreprises il y a très peu voir presque pas de particuliers et les demandes des clients se font principalement par e-mails et ensuite par téléphone, il a peu de déplacement de clients dans son entreprise. 

C'est un métier où il faut être curieux pour se forger une expérience, il faut savoir a quels moments utiliser les bons produits (moins bonne ou bonne qualité) c'est à dire si le produit doit durer dans le temps ou non. Si le produit dur dans le temps, on va donc utiliser des matières de bonne qualité est inversement. 

 

Conclusion

 

Je n'ai presque pas vu d'inconvénient durant ma semaine de stage mis a part la pose d'enseigne qui ne m'interesse pas. C'était une semaine très enrichissante et qui confirme mon envie de poursuivre mes prochains stage dans ce secteur d'activité. 

Je remercie Mr DAGBERT qui a été compréhensif et de très bon conseils.